Le trombi du Medialab 93 : Jonathan Louis, consultant e-réputation et fondateur de l'agence Profitimer

Le 04-06-2018
Par Sanaa Roukia

Depuis un an, Le Medialab 93 accueille des porteurs de projet qui partagent une soif d’entreprendre dans les domaines de la presse, de la communication, du numérique ou de la culture, dans une logique de solidarité, d'éducation et de participation. Parmi eux, Jonathan Louis, un touche à tout de l'information, consultant e-réputation et fondateur de l'agence Profitimer, dédiée à la valorisation de la réputation en ligne de ses clients.


Jonathan est un consommateur, créateur et relayeur d’informations. C’est en 2015 qu’il fonde Profitimer, à l’origine une agence de mises en relation entre PME/TPE et spécialiste de la communication digitale . Après le lancement de cette première mouture de Profitimer, une tendance émerge chez les clients de Jonathan : ils ont un  besoin particulier d’accompagnement sur les tâches liées à la communication sur les réseaux sociaux et la gestion de leur réputation en ligne. "Grâce à ces retours, j’ai mené une réflexion pour adapter mon offre. Depuis deux ans Profitimer a évolué en agence spécialisée en social media et e-réputation. Nos prestations sont variées : rédaction de contenus, community management et relations presse digitales."

Touche-à-tout de l'information


"J’aime apprendre, et me lancer des défis professionnels. J’ai un Master en journalisme et un MBA spécialisé " Management stratégique et intelligence économique " à l’Ecole de Guerre Economique. J'ai travaillé chez Nurun ( comme consultant éditorial, community manager et rédacteur) durant quatre ans. Ensuite, je me suis lancé en tant que freelance. J’ai co-écrit un livre, “Globésité : la grande désinformation de l’industrie agroalimentaire” . Ce livre traite des politiques de l’agriculture intensive et l’agrobusiness, de la désinformation et des guerres d’influence médiatique. Le point commun avec toutes mes expériences, c’est mon intérêt pour la recherche de la bonne information. J'accompagne des étudiants dans leur parcours de formation en marketing digital lors de sessions 100% en ligne sur le site Openclassrooms".

Bien communiquer quand on est porteur de projet


"Lors de ma création d'entreprise, je suis également passé couveuse d’entreprises durant 9 mois au BGE. J’ai appris qu’il faut avoir une vision cohérente en terme d'offre pour son projet. Il faut bien la travailler. Par exemple pour débuter, il faut essayer avec 4 ou 5 services et passer à 1, 2 ou 3.  C'est dans cette optique que l'on peut savoir faire évoluer son offre et  sa spécialité. La communication peut devenir votre valeur ajoutée avec le temps. Je conseille de bien échanger à la fois avec d'autres porteurs de projets ou entrepreneurs mais aussi avec sa cible. Pour affiner celle-ci, l'utilisation d'outil comme Facebook Audience pour créer et peaufiner son persona est une astuce que je recommande. Aussi lorsqu’on a un doute sur un nouveau service, il ne faut pas hésiter à s'adresser à ses clients et leur poser des questions directement grâce aux questionnaires en ligne comme Google Formulaires. Je recommande aussi l'organisation de réunions consommateurs. Ces méthodes sont efficaces dans tous les domaines et secteurs d’activité. Pour la e-réputation des entreprises, il n’y a pas de secret. Il faut d'abord investiguer et faire le bon diagnostic avant d'entamer une stratégie de création de contenus. Sur le web, rien ne disparait vraiment. Et pour conclure, je recommande aux incubés de ne pas se fermer aux opportunités, aux challenges et à l’apprentissage. La vie d'un projet est très cyclique et il ne faut pas se poser ou s'imposer trop de barrières face à l'évolution de son idée. Au-delà des réseaux sociaux, l'incubé doit aussi savoir être un "animal social", et se créer un réseau dans la vraie vie."

Plan B ?

J'ai toujours été attiré par les métiers créatifs lié au texte, à l'image et au son. Je verrai bien ce que la vie me réserve ! 

http://www.profitimer.com/

 

http://www.profitimer.com/

Participez à la réunion de rédaction ! Abonnez-vous pour recevoir nos éditions, participer aux choix des prochains dossiers, commenter, partager,...