Les derniers articles

Ville à bout de souffle dans les années 90, emblème de la crise des banlieues, Chanteloup paraissait alors promise à un l’avenir morose évoqué par le film La haine. Pourtant… largement grâce à l’entêtement d’une personne, Pierre Cardo, maire de 1983 à 2009, tout a changé. Lentement. Imperturbablement. Visite guidée, dix ans après 2005 et vingt après 1995, par cet édile hors normes.
Le 08-02-2016
Remise des diplômes aux "Déterminés" le 20 mars 2015. Photo : Dagency
Ce mardi 02 février, le Médef recevait à son siège parisien de l’avenue Bosquet, en compagnie de Pierre Gattaz et Thibautl Lanxade (en charge des Pme/Tpe), le responsable de l’association Agpr, Moussa Camara. Pour lancer la deuxième session du programme « Les déterminés », qui vise à accompagner des jeunes des quartiers à « l’envie d’entreprendre »… première marche avant de devenir entrepreneur ?
Le 03-02-2016
Juan Massenya
L’animateur de télévision Juan Massenya a grandi dans le quartier de la Noé à Chanteloup-les-Vignes, petite ville clivée des Yvelines où a été tourné le film « La haine ». Il a déménagé dans un coin plus résidentiel, puis est parti vers d’autres horizons. Il en parle avec la nostalgie de ceux qui ont vécu dans des endroits marquants mais qui ont pu les quitter.
Le 29-01-2016