Ressources

Fight club médiatique

Les Indignés du PAF, pour une meilleure qualité de l’info

700 signataires pour l'appel des Indignés du Paf. Philippe Guiheneuf, fondateur du collectif, a de quoi sourire. Lancé le 31 mars dernier, le texte plaide  pour une meilleure qualité de l'information en France.

S'appuyant sur 2 associations - les pieds dans le Paf et les contestataires pro-positifs - les Indignés du Paf est une démarche portée par « des citoyens bien décidés à ouvrir les yeux des téléspectateurs quant à la mauvaise qualité de traitement de l'information », souligne Philippe Guiheneuf. Le déclic s'opère suite l'émission "Appel d'urgence” diffusé le 6 décembre sur TF1 et présentée par la journaliste Carol Rousseau. "L'équipe avait alors suivi la brigade anti-déliquance dans Paris pendant 3 mois. Et pour accentuer les traits, des images de gangs new-yorkais ont été ajoutées." Canal + avait alors révélé l'affaire, acculant la première chaîne au mea-culpa. 

L’information, préalable au bon fonctionnement de la démocratie

Ce genre de pratiques, le fondateur des Indignés du Paf veut les éradiquer. Car le sujet dépasse, selon cet intermittent du spectacle, le simple cadre journalistique. "Notre travail cherche à éviter les dérives liées à l'information. Et l'enjeu est de taille car c'est un préalable au bon fonctionnement d'une démocratie", ajoute t-il. Après avoir tâté le terrain, à travers une série de tables rondes intitulées "On refait le 20h !", menées en France, "l'association est formelle. Les journalistes ont un vrai travail à faire dans le domaine." Et parmi les anecdotes liées à ce tour de France citoyen, Philippe Guiheneuf en cite une particulièrement parlante : " A Nantes, au lendemain de l'affaire Mérah, des participants ont comparé cet épisode dramatique à l'assassinat de Kennedy en 1963 et aux attentats du 11 septembre 2001."  En cause, un traitement médiatique hypertrophié. "Toulouse, c'est exactement ce que l'on pourfend", martèle Philippe Guiheneuf. "On est dans la captation de l'audimat et donc des voix!"  

Ne plus subir les informations

Alors, plutôt que de "subir les informations", les Indignés ont décidé de prendre le Paf en main. Avec en ligne de mire, les politiques. A la veille du premier tour des présidentielles, 4 candidats avaient signé l'appel dont François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon. L'appel, outre d’avoir crée le buzz, comporte une palette de mesures. Parmi les propositions phares : "revoir le modèle économique et donc libérer les médias des contraintes économiques, ouvrir les rédactions à plus de mixité sociale et empêcher les conflits d'intérêts de tout type…" 


Nadia Henni-Moulaï 
 

Appel: http://lesindignesdupaf.org/appel_indignes_du_paf/
Indignés du Paf: http://lesindignesdupaf.org
On refait le 20h! http://lesindignesdupaf.org/category/action/on-refait-le-20-heures/
TF1: http://lesindignesdupaf.org/category/action/on-refait-le-20-heures/

 

Participez à la réunion de rédaction ! Abonnez-vous pour recevoir nos éditions, participer aux choix des prochains dossiers, commenter, partager,...