Société

Non à la disparition des associations - Erwan Ruty (Presse&Cité)
Au moment où le petit monde des associations se réunissait ce samedi 21 septembre porte de Pantin, à Paris, un appel aux dons ne trompait pas sur le contexte de cette mini-manif : c’est la crise pour les assos.
Le 01-10-2013
Richesse des métropoles et misère des périphéries : combler la fracture électorale écologiste
On brocardait naguère les « écolos des villes », d’autant plus proches de l’écologie qu’ils vivaient loin de la nature. Cette réalité perdure en 2020 sous une forme renouvelée, avec l’écologie des métropoles. Les récentes élections municipales (ainsi que les européennes) ont confirmé ce phénomène jusqu’à la caricature. La fracture écologique,  une fracture française de plus ? Que dit cette caricature de la disjonction entre question sociale et question environnementale, entre « fin du mois » et « fin du monde » ?
Le 30-09-2020
« I can’t breathe » crie la jeunesse métisse outre-atlantique. En France aussi la jeunesse des quartiers étouffe. Elle étouffe quand la police la maltraite. Elle étouffe encore après deux mois de confinement. Elle étouffe plus qu’ailleurs parce qu’elle se sent confinée depuis des décennies, enfermée dans des banlieues qui se ghettoïsent lentement, sans commerce, sans emploi, dans le piège de l’entre-soi. Or, les travailleurs de ces quartiers sont des « essentiels » : s’ils étouffent, la France s’essouffle.
Le 15-07-2020
3 César pour le film de Ladj Ly en 2020, une consécration nationale due à sa qualité purement cinématographique, sorte de remake en miroir de son court documentaire, « 365 jours à Clichy-Montfermeil », filmé au moment des émeutes de 2005. Pour autant, que dit des banlieues cette victoire incontestable ? Qu'elles sont le lieu d'un déploiement de violence et de compromissions qui donne une image désastreuse de leurs habitants, doublé d'un regard plutôt compréhensif vis-à-vis des policiers.
Le 03-03-2020

Pages